Guide de l'allaitement : fréquence, montée de lait...

guide de l'allaitement brindilles

Le guide de l'allaitement

Favoriser la montée de lait

De nombreux facteurs entrent en compte dans le processus de la montée de lait. Même si ce n'est pas toujours facile, il existe certaines astuces pour favoriser l'arrivée du lait et ainsi éviter l'engorgement.  

 

 

Il est important d'éviter toute source de stress et de fatigue et s'assurer que maman est bien relaxée. En effet, ils représentent un frein à la montée laiteuse et rendent l'allaitement compliqué. Pour favoriser la montée de lait, il est aussi nécessaire de mettre bébé fréquemment au sein afin de stimuler les glandes et la production du lait.

L'alimentation joue aussi un rôle important dans la montée laiteuse, il est recommandé de consommer des produits favorisant la production de lait tels que; la carotte, les lentilles, le fenouil, l'anis étoilé. Il est aussi important de boire beaucoup, de l'eau, des tisanes spéciales allaitement, du lait etc. 

 

Brindilles vous recommande :

Tisane d'allaitement - WELEDA

Infusion bio pour faciliter l'allaitement - LADROME

Bien placer bébé

Position assise

La maman :

  • Les épaules sont à la même hauteur, les coudes bien calés sur un coussin ou un accoudoir
  • Bien caler la tête de bébé sur son avant-bras pour ne pas fatiguer les muscles de son cou   


Bébé :

  • Son corps doit être tourné vers maman, sa tête vers le sein
  • La langue est collée en coupe (forme de U) sous le mamelon et par-dessus la gencive, ses lèvres sont retroussées sur le sein


Position couchée

La maman :

  • Allongée, un oreiller sous la tête, détendue
  • Elle approche bien bébé contre elle de façon à ne pas pousser la poitrine en avant d’un geste qui tirerait sur le dos


Bébé :

  • La tête mais aussi le corps de bébé doivent se trouver face à maman
  • Caler ses fesses et lui mettre éventuellement un coussin dans le dos


Quelques repères de succion corrects :

  • Les joues de bébé ne se creusent pas lorsqu’il aspire.
  • Il y a un mouvement à la jonction de ses oreilles et de sa mâchoire pendant la succion.
  • La déglutition du lait est plus ou moins audible.
  • Outre la douleur occasionnée, une mauvaise position de bébé peut provoquer un risque d’engorgement. Lorsque le mamelon n’est pas entièrement dans la bouche de bébé, il ne peut pas téter efficacement.

 

Allaiter bébé... au biberon!

Il n’est pas nécessaire de donner le sein pour faire profiter son bébé du lait maternel ! Le fait de donner votre propre lait au biberon s’appelle toujours l’allaitement complet. Passé le premier mois, vous pouvez même alterner, sans risque que bébé ne retrouve pas votre sein avec gourmandise. Et puis le papa sera très content de donner un biberon pour créer du lien avec son bébé avec toujours autant de bienfaits du lait maternel dans un biberon.

 

Tirer son lait

Il n'est pas toujours possible de donner le sein à bébé, c'est pourquoi il est parfois nécessaire de tirer son lait. Pour améliorer votre expression, privilégiez un endroit au calme, évitez toute forme de perturbation qui pourrait rallonger le processus et prenez votre temps de vous adapter et de faire monter votre lait.

Trouvez l'équipement qui convient : optez pour un tire-lait manuel si votre besoin n'est qu'occasionnel. Si votre besoin est plus fréquent, le tire-lait électrique vous conviendra parfaitement !

Assurez-vous que votre hygiène est bonne. Il est recommandé de se laver les mains avant chaque expression de lait ainsi que tous les éléments utilisés pour l'expression. 

Brindilles vous recommande :

Tire-lait Manuel - LANSINOH

Tire-lait électrique double pompage - MEDELA

L’alimentation de la maman

L’allaitement induit une dépense supplémentaire d’environ 500 calories par jour pour la mère. Globalement, on peut dire que l’alimentation de la maman allaitante est la même que celle de la femme enceinte. L’attention doit être portée sur les acides gras de qualité, le calcium, le fer, les protéines, les vitamines, et c’est en cela que doit être privilégiée la densité nutritionnelle plutôt que la densité calorique : choisir des aliments riches en nutriments, micronutriments et de bonne qualité plutôt que des aliments riches en calories vides.

Bien évidemment, les toxiques passant dans le lait maternel, l’alcool et la cigarette auraient intérêts à être évités. Quand aux médicaments, ceux-ci sont en grande majorité disponibles en version compatible. Veillez à informer votre médecin que vous allaitez  lorsque vous le consultez pour un problème de santé.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

La Newsletter Brindilles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos conseils et nos offres en avant-première ! 

Article précédent Suivi de grossesse mois par mois chez la femme enceinte
Article suivant Guide des huiles essentielles pendant la grossesse